Notre Commune

Mathieu Boccaren

Musique originale

Multi-instrumentiste et compositeur, Mathieu Boccaren découvre la musique à l’âge de six ans par la pratique du piano, de la clarinette, des percussions, de la batterie et de la guitare. Il découvre par la suite l’accordéon chromatique qui deviendra son instrument de prédilection. En 1999, il rencontre Denis Cacheux et Christophe Piret avec lesquels il débute sa carrière de musicien au théâtre, auprès des compagnies théâtre de chambre et Tant Qu’à Faire. En 2000, il suit une formation dramatique à l’école du Studio d’Asnières. Il compose et interprète alors ses premières musiques de scène et signe ensuite plus de 10 créations musicales pour le téâtre ou le cirque avec les compagnies Omnibus, Morosof, De(s)amorce(s), Les Lorialets et le Théâtre Alicante. Il est également interprète pour le Cirque national Alexis Gruss, la compagnie d’Ores et Déjà, LeeLa Petronio ou encore Oldelaf. Passionné par les musiques de l’est, la musique tzigane et des Balkans, il cofonde le groupe Pad Brapad (Urban Tzigan Music) qui a 4 albums à son actif et donné plus de 400 concerts à travers l’Europe. Il signe et interprète la musique des créations théâtrales de La Baraque Liberté (au Théâtre du Soleil) et du Collectif In Vitro avec Julie Deliquet.

Mathieu Coblentz

Coauteur et comédien

Après des études d’histoire et de philosophie, Mathieu Coblentz se forme aux techniques de la scène à l’école Claude Mathieu. Parallèlement, il dirige un lieu artistique parisien, La Vache Bleue. En 2005, il fonde la compagnie des Lorialets et monte Jean et Béatrice de Carole Fréchette. En 2012, il écrit et joue Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char, sous la direction de Caroline Panzera. Il met en scène plusieurs spectacles dans l’espace public. Sa compagnie est accueillie en résidence durable par le Théâtre du Soleil. Il collabore au Théâtre Aftaab. Il joue et travaille sous la direction de Marie Vaiana, Sylvie Artel, Hélène Cinque, Ido Shaked, Paula Giusti, Caroline Panzera et Jeanne Candel. Depuis 2005, il prend part aux créations de Jean Bellorini à différents postes. Régisseur dans L’Opérette d’après L’Opérette imaginaire de Valère Novarina, comédien dans Tempête sous un crâne d’après Victor Hugo, il est collaborateur artistique pour La Dernière Nuit et L’Orfeo de Monteverdi, créations au festival de Saint-Denis, La Cenerentola de Rossini à l’Opéra de Lille, Erismena de Cavalli au festival d’Aix-en-Provence, 1793 d’après la création du Théâtre du Soleil avec la troupe éphémère du TGP, Kroum au Théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg, Rodelinda de Händel à l’Opéra de Lille puis à Santiago du Chili. Il crée et anime au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis, les « Lectures dans l’escalier » et y mène durant deux années des ateliers intergénérationnels.

En 2019, Mathieu Coblentz fonde, au Guilvinec, la compagnie Théâtre Amer. En 2021, il adapte et met en scène Fahrenheit 451 de Ray Bradbury. Il recrée et interprète aux côtés de Vincent Lefèvre Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char. Son prochain spectacle, L’Espèce humaine, douleur et mémoire, est en cours de création pour janvier 2023 au Théâtre national populaire.

 

Vincent Lefèvre

Comédien

Après un cursus à l’atelier Blanche Salant et des études de Lettres modernes, Vincent Lefèvre se forme à l’interprétation, à la scénographie et aux techniques de la scène auprès d’artistes tels qu’Ariane Mnouchkine, Rayhelgauz Joseph Leonidovich, Omar Porras et Hélène Cinque. Il conçoit les espaces scéniques et la lumière de nombreuses compagnies (dont La Baraque liberté, La Vie brève, Air de lune) et de lieux parfois atypiques, comme le Fort de la Bayarde à Carqueiranne ou la Villa Noailles de Hyères. Créateur-chercheur en machinerie et arts de la scène, il place l’inventivité au cœur de son métier. Compagnons de route de longue date, Mathieu Coblentz et lui conçoivent et jouent ensemble en 2012, Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char, qu’ils recréent en 2021.

Caroline Panzera

Metteuse en scène et coautrice

Elle se forme à l’école Claude Mathieu de 2002 à 2006 et suit pendant une année les cours de l’école internationale Jacques Lecoq, pour un travail plus approfondi sur « le corps poétique » de l’acteur. Depuis 2009, elle est une des collaboratrices artistiques des projets de compagnonnages internationaux du Théâtre du Soleil. Elle apprend aux côtés d’Ariane Mnouchkine du Théâtre du Soleil, au cours de ses voyages en Afghanistan et au Cambodge, à travailler et à écrire collectivement un spectacle à partir d’improvisations, en précédant cette étape d’un temps de recherche et de préparation très développé. En 2012, elle met en scène Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char pour la Compagnie des Lorialets. Comédienne, elle joue au théâtre dans différents spectacles depuis 2005 et en 2013, dans La Ronde de nuit, mis en scène par Hélène Cinque, sur une proposition d’Ariane Mnouchkine avec le Théâtre Aftaab en voyage. En 2015, elle rejoint le Théâtre Majaz pour une nouvelle création, Eichmann à Jérusalem.